Copy-room contre mur d’images

Si les philosophes et les artistes donnent des clés, c’est parfois en proposant des horizons qui divergent radicalement. D’un côté le copy-shop où Peter Sloterdijk révèle le champ pétrifié de la Tradition cultivée au rythme d’autrefois, bornée par les héritages répétitifs ; de l’autre côté le mur d’images où Andy Warhol capte les répliques de l’Invention happées par la mécanique du Neuf, entre nouvelles et séries, musées morts et instincts de vie, mausolées et métropoles, stars et gonzos, faits divers et têtes de gondole, réclames confites et réseaux sociaux, sans cesse réinventés malgré le risque de tourner en rond.

Ne pas conclure. La tentation la plus forte est de tracer et de choisir son camp entre deux ruptures qui questionnent notre univers. La première forme, copy shop, marque la fin d’un monde aristocratique et le livre de Sloterdijk (Payot, 2018) est d’ailleurs titré « Après nous le déluge », une expression crépusculaire formulée selon la Tradition par Madame de Pompadour en 1757. La seconde forme, mur d’images, est la figure parodique, bariolée et créative d’un pop art mis au service de l’intime, le nouveau nom d’un futur indétronable, jusqu’à nouvel ordre, face aux perdants de l’éternel Présent. Pour eux, une seule issue : rafraîchir l’écran.

Retour aux sources. « Après nous le déluge », le mot imagé de la marquise résume à merveille l’insouciance arrogante des prédateurs, cupidité féroce, ignorance des autres. « Icone factory », l’entreprise sans fin de la vedette transforme en art pauvre la projection fascinée des spectateurs, bêtise aveuglante, mépris de soi. Fête aux chandelles contre foire aux idoles, ironies d’époques, deux caricatures cruciales.

Paris-New York. Entre la lecture d’un essai et la visite d’une exposition, 2018 a été pour l’atelier une grande année de création avec une identité visuelle, numérique, éditoriale pour un consortium de fabricants dans le secteur du luxe, des deux côtés de l’Atlantique. Production en cours. A bientôt en ligne !

Ce contenu a été publié dans Parcours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.