Positionnement : la clé, l’étoile et les pigeons voyageurs

Pour aider chacun à mettre dans la bonne case un enjeu, une idée, un centre d’intérêt, entreprise ou marque, produit ou projet, voici les deux axes d’un positionnement solide : chercher la clé, en observant la perception des parties prenantes (sensibilité et usages) ; croire en son étoile, en s’appuyant sur son rayonnement avec confiance (passion et expertise). Mais mener ces recherches, entre la raison et la relation, entre l’offre et la demande, ne suffit pas pour avancer : il faut tenir compte de la distance entre le champ de l’héritage (concurrence et tradition) et le territoire du futur (époque et vision). Dans ce contexte multipolaire, la carte perceptuelle est un outil de repérage et un levier d’action à une condition : mettre toute son énergie dans l’analyse de potentiel avant de penser imagerie et contenus, pigeons voyageurs et réseaux sociaux, messages et médias, en un mot communication.

 

Ce contenu a été publié dans Outils. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.