Du regard à la vision : le remix des perceptions

TransitionAvant Internet, la créativité était centrée sur l’usage. A travers les séquences du processus d’enquête divergence-convergence, les créatifs enchaînaient les phases d’observation critique, de résolution de problèmes et de recherche d’issues. Pour eux, l’enjeu était de convaincre les dirigeants à travers des formes innovantes, en jouant le rôle d’interface.
Avec Internet, l’information n’est plus seulement verticale, hiérarchique. Pour reprendre les mots de Jean Viard, sociologue : « Les liens interpersonnels comptent plus que les liens sociaux. »
A peine amorcée, la transition intercréative, vision sensible, s’appuie sur les techniques qualitatives et explore le terrain de l’expérience ; elle fait du traceur d’idées un pivot de positionnement, avec son modèle cartographique.
Les avis issus du terrain, via Internet ou en lien direct, sont le moteur du grand remix numérique ; ils signifient autant de contributions – expertes ou sensibles – pour le développement de réponses adaptées à un public visé, à un groupe spécifique, à une communauté d’intérêts… mais aussi à une stratégie, à des valeurs et à un projet. Résultat : il y a moins d’images, mais plus d’imagination, moins de clichés mais plus de concepts. Pour qu’une production (d’idées) rencontre son public, concepteur et récepteurs – ou usagers – doivent être sur la même longueur d’onde. L’expérience intercréative est partagée, qualitative et exploratoire : elle est fondée sur le débat mais elle sait aussi tourner le dos à la tradition et s’ouvrir au vécu, dire l’empathie, respecter l’innovation.
L’écriture de scénarios permet de creuser l’écart, de l’ouverture multipistes aux synthèses multivisions. La créativité est comme la cuisine un artisanat holistique. Avant Internet, dans l’ère utilitaire, c’était à chacun selon sa fonction et/ou son talent. Avec Internet, dans l’ère affinitaire, c’est à chacun selon son penchant, sa tribu ou sa tendance – sans exclusive – en prenant le temps du changement, de la coopération et de la construction de projet pour que le contenu ne colle pas au fond.

Ce contenu a été publié dans Outils. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.